News / Events


22/07/21

DERNIERS BATEAUX DISPONIBLES

Nous avons actuellement des bateaux neufs et des bateaux d'occasion disponibles immédiatement pour naviguer cette saison :

BATEAUX NEUFS :




NIMBUS T11
Longueur :
12,40 m
Moteurs :
MERCURY VERADO 2 x 350

Equipements :
T-TOP avec panneaux solaires
2 cabines
Pont en teck
Cockpit modulable
Cuisine extérieure
3 réfrigérateurs
Propulseur d’étrave
Guindeau électrique
Projecteur sous-marin
GPS SIMRAD 12 pouces

Tarif : 370 000 €





NIMBUS W9
Longueur :
9,38 m
Moteur :
MERCURY VERADO 350

Equipements :
T-TOP
2 cabines
Cuisine extérieure
Propulseur d’étrave
Guindeau électrique
Projecteur sous-marin
GPS SIMRAD 9 pouces

Tarif : 180 000 €





JEANNEAU CAP CAMARAT 12.5 WA

Longueur : 11,95 m
Moteurs : MERCURY VERADO 3 x 300

Equipements :
2 cabines
Groupe électrogène
Climatisation
Terrasse bâbord
Cuisine extérieure
2 réfrigérateurs
Machine à glaçons
Propulseur d’étrave
Guindeau électrique

Tarif : 350 000 €


BATEAUX D'OCCASION :

JEANNEAU LEADER 805 - 2004
JEANNEAU CAP CAMARAT 545 OPEN - 1999
JEANNEAU MERRY FISHER 750  - 1996
CHAUDRON PRO S 25 - 2015
FOUNTAIN EXECUTIONER 10 - 1985

DERNIERS BATEAUX DISPONIBLES

31/05/21

JOURNEES PORTES OUVERTES du 5 au 6 JUIN

MARTINI PERFORMANCE MARINE VOUS INVITE A DECOUVRIR SA SELECTION DE BATEAUX DISPONIBLES POUR CETTE SAISON LE WEEK END DU 5 ET 6 JUIN.

JOURNEES PORTES OUVERTE A LA CONCESSION MARINE DIFFUSION à PORTICCIO.

JOURNEES PORTES OUVERTES du 5 au 6 JUIN

01/04/21

1ST MATE MERCURY

Mercury Marine 1st Mate, le premier système Homme à la mer et antivol (TDS) basé sur la proximité, intégré dans un moteur, de l'industrie marine.




1st Mate de Mercury est le premier système Homme à la mer et antivol (TDS) basé sur la proximité, intégré dans un moteur, du monde. Utilisant un ensemble de dispositifs portables raffinés destinés à un maximum de 8 personnes, 1st Mate coupe le moteur ou déclenche une alarme lors d'un événement Homme à la mer (MOB), et envoie en option des notifications à des contacts d'urgence. Si la clé électronique est hors de portée, le système désactive le moteur ou en limite la puissance. Toutes ces fonctions couvrent les besoins les plus importants des plaisanciers, à savoir la sécurité et la sûreté.
1st Mate se compose d’un hub intelligent, un ensemble de produits portables et une application pour dispositif mobile qui s'intègrent aux systèmes de propulsion d'un bateau pour fournir des fonctions de sécurité qui peuvent sauver des vies et aider à sécuriser les biens. Ses trois principales caractéristiques sont les suivantes : système de surveillance et d'alerte en cas d'homme à la mer, capacité d'appel de détresse et dissuasion contre le vol du bateau et/ou de son (ses) moteur(s).



Les trois caractéristiques principales de ce produit fonctionnent de la manière suivante :
  • Système de surveillance et d'alerte en cas d'homme à la mer
Ce système protège le capitaine du bateau et jusqu'à sept passagers.
Si le système détecte que le capitaine est tombé par-dessus bord, l'appareil envoie des alertes au hub du système, à son application et à tous les appareils portables des passagers. Le système coupe les moteurs et envoie des instructions spécifiques aux téléphones portables des passagers via l'application. Les instructions aident les passagers à redémarrer les moteurs et à ramener en toute sécurité le bateau jusqu'à l'endroit où a eu lieu la chute à la mer.
De même, si un passager passe par-dessus bord, le système envoie des alertes au capitaine et aux autres passagers. Le capitaine reçoit des instructions de cap qui lui permettent de ramener le bateau à l'endroit où s'est produite la chute à la mer.

  • Messagerie de détresse
Si le capitaine d'un bateau est seul et que le système détecte qu'il est tombé par-dessus bord, il envoie un message de détresse à une liste de contacts d'urgence que le capitaine a entrée dans l'application. Le message de détresse comprend la position GPS ainsi que l'heure et la date de la chute à la mer. Cette fonction est également utile dans les cas où le capitaine n'est pas seul et tombe à la mer, mais où les passagers, pour quelque raison que ce soit, sont incapables de ramener le bateau à l'endroit de la chute à la mer ou de remonter le capitaine à bord.

  • Dispositif antivol
Certaines des capacités antivol du système varient en fonction des technologies du moteur du bateau. Dans tous les cas, le système offre des fonctions de verrouillage du moteur. Pour les bateaux équipés de moteurs hors-bord Mercury dotés de la technologie Mercury SmartCraft, le système requiert non seulement une commande de « déverrouillage » provenant de l'application du capitaine ou d'un appareil portable pour faire fonctionner les moteurs, mais demande aussi que les moteurs qui ont été retirés du bateau détectent un « handshake » du système avant de pouvoir être remis en marche.
 

1ST MATE MERCURY

01/04/21

JOYSTICK PILOTING

Déplacez-vous latéralement, en diagonale ou faites pivoter le bateau sur son axe grâce au JOYTISCK PILOTING de MERCURY. Accostez dans des espaces confinés sans vous soucier du vent ni du courant. Chargez aisément le bateau sur une remorque. Accélération, inversion de marche et direction du bout des doigts.

Avec le pilotage par joystick de Mercury, vous pouvez accoster avec précision, en toute sécurité et en totale confiance. L'équipage ? Il n'a qu'à rester assis et à admirer.

Joystick Piloting. Un élément du système SmartCraft, qui se compose du Digital Throttle & Shift, de l'ancre numérique Skyhook, du pilote automatique intégré et de VesselView®. Contrôle total. Pendant la navigation. Tout au long du retour vers le point d'accostage.

Installations avec deux, trois ou quatre moteurs Verado®.


JOYSTICK PILOTING

25/03/21

QUELLE MOTORISATION CHOISIR ?

Un bateau aura toujours un meilleur comportement en mer avec une motorisation supérieure : il atteindra sa vitesse de croisière plus rapidement et avec un régime moteur inférieur comparément à un moteur moins puissant. La consommation sera donc inférieure à celle d'un moteur plus petit. Le moteur doit pouvoir entrainer l’hélice avec un maximum de rendement au mille.

Mercury propose sa gamme VERADO, elle est considérée comme la meilleure du marché des moteurs de plaisances grâce à ses performances et son insonorisation incomparable. Cela vous fera bénéficier d'un réel confort.

Enfin la motorisation est un point important à prendre en compte lorsque vous souhaiterez changer ou revendre votre bateau.



QUELLE MOTORISATION CHOISIR ?

23/03/21

PORTES OUVERTES du 23 au 26 AVRIL 2021

MARTINI PERFORMANCE MARINE et MARINE DIFFUSION vous ouvrent leurs portes du 23 au 26 juin afin de vous présentez les différents bateaux disponibles pour cette saison de navigation.

BATEAUX NEUFS DISPONIBLES A LA VENTE :

NIMBUS T8
NIMBUS W9
NIMBUS T11

SEA RAY 230 SUNSPORT
SEA RAY 250 SDX

BRIG EAGLE 670
BRIG EAGLE 10

JEANNEAU LEADER 40

JEANNEAU CAP CAMARAT 12.5 WA
JEANNEAU CAP CAMARAT 10.5 WA
JEANNEAU CAP CAMARAT 9.0 WA

BATEAUX D'OCCASION DISPONIBLES A LA VENTE :

PRESTIGE YACHTS 560
PRESTIGE 36
JEANNEAU LEADER 8
WELLCRAFT 352 SPORT
CHAUDRON PRO S25
FOUNTAIN 10 EXECUTIONER
BENETEAU ANTARES 780

PORTES OUVERTES du 23 au 26 AVRIL 2021

17/02/21

LES SYSTEMES DE STABILISATION

Les différents systèmes de stabilisation d’un bateau :

Flaps

Les flaps, ou stabilisateurs d’assiette, apportent une différence significative dans la maniabilité et les performances des carènes motorisées.
Les flaps rendent le pilotage plus souple, plus docile et plus rapide, tout en augmentant la sécurité et en réduisant la consommation.



Zip wake

Le Zipwake est un système de volets verticaux, placés sur le tableau arrière. Le volet du Zipwake dévie le filet d’eau pour rétablir l’assiette.
Sous le principe d’une lame, les interceptors vont travailler automatiquement de manière verticale et contrôler votre allure afin d’obtenir une position de navigation confortable tout en limitant vote consommation de carburant contrairement à un flap traditionnel qui génère une trainée importante et engendre automatiquement une surconsommation de carburant.




Gyroscope

Le gyroscope est le système de stabilisation le plus efficace mais aussi le plus couteux.
Un gyroscope est une sphère qui tourne jusqu’à 9 700 tour par minute générant suffisamment de force pour contrer le roulie. Ce système est extrêmement efficace et améliore le confort à bord de façon incomparable.
La taille du gyroscope varie en fonction de la taille de votre bateau.


Pour faire simple, un gyroscope fonctionne sur le même principe qu’une toupie tournant très vite. Si une force vient heurter la toupie en rotation, l’effet gyroscopique va immédiatement remettre la toupie sur son axe de rotation verticale.





La qualité de la carène ainsi que l’équilibrage du poids des différents équipements et des passagers sont des éléments importants qui participent à la stabilité d’un bateau.

 

LES SYSTEMES DE STABILISATION

16/02/21

MERCURY VERADO V12 600 HP

Nouveau MERCURY VERADO V12 de 600 CH.
MERCURY à toujours un longueur d'avance sur les autres motoristes marin et le démontre une nouvelle fois de plus avec le premier moteur hors-bord V12.

Un hors bord extraordinaire pour une puissance inégalée.

La première tête motrice V12 pour hors-bord. Sa cylindrée de 7,6 L propulse les bateaux les plus lourds avec une impressionnante facilité.

Puissant quadruple arbre à cames. Une puissance et une accélération instantanées et exceptionnelles, même à moyen régime.

Technologie Transient Spark. Couple et accélération fulgurants. Calage de la bougie d'allumage optimisé pour une réponse immédiate, même à bas régime.

Un berceau moteur (AMS) raffiné et robuste. Robuste, fiable, conçu pour garantir une navigation fluide en conditions extrêmes. C'est la nouvelle génération de système de montage.

Premier hors-bord à transmission à double vitesses. Fluidité unique à toutes les vitesses.

Développée exclusivement pour le Verado V12, la transmission à deux vitesses assure une fluidité constante, d'un déjaugeage aisé à une vitesse de pointe exaltante.

La toute première embase orientable, sur un hors bors.



Rendez votre grand bateau aussi maniable qu'une voiture de sport.

Encore une première. L'embase orientable indépendante, révolutionne la maniabilité et libère l'espace sur le tableau arrière pour un gréement multimoteur. Résultat : une commande électrohydraulique souple et une réactivité instantanée.

Hydrodynamique avancée.Maniabilité et efficacité hors pair.
Conçu pour minimiser la résistance à l'eau de l'embase, améliorer la stabilité à haute vitesse et maximiser l’autonomie.

Hélice contrarotative. Exploite toute la puissance.
Conçues spécialement pour libérer tout le potentiel du V12 Verado, nos hélices rendent les bateaux lourds extraordinairement maniables, vifs et efficaces.

N'entendez pas la puissance, ressentez-là.
Alors que le carénage du V12 Verado absorbe les vibrations, l'isolation acoustique atténue les sons d'induction et élimine le bruit d'injection.

Moins d'entretien. Plus de temps sur l'eau.
Désormais, entretien normal après 200 heures de fonctionnement. Entretien supplémentaire après 5 ans ou 1000 heures.La trappe de service du capot permet des entretiens aisés sans jamais sortir le bateau de l'eau.

Un alternateur de 150 ampères pour plus de puissance.
Charge rapidement les batteries à bord et fournis une assistance intelligente au système électrique, garantissant assez de puissance pour tous les appareils emmenés à bord.

Pilotage amélioré.

Avec sa maniabilité, le puissant hors-bord V12 Verado offre une expérience de pilotage unique. Des fonctions intuitives telles que la technologie Digital Throttle & Shift de la nouvelle génération, le Joystick Piloting, la surveillance VesselView et les commandes avancées Skyhook éliminent tout stress

     

 

MERCURY VERADO V12 600 HP

14/02/21

QUEL PREMIER BATEAU CHOISIR ?

QUEL PREMIER BATEAU CHOISIR ?

Le premier conseil que je me permettrai de vous donner est de ne pas vous orienter vers un bateau trop petit.
En effet, plus la coque de votre bateau sera longue plus votre confort et le passage en mer sera agréable surtout en Méditerranée avec une mer formée.
Plus votre bateau est grand et lourd plus il aura un passage en mer confortable et cassera la vague. Cependant il aura besoin d’une motorisation plus importante pour faire face à la contrainte du poids.

Le coût de la motorisation représente environ 30% de la valeur d’un bateau, le budget est donc un élément important dans votre choix.

Le choix de votre bateau qui se fera aussi en fonction de votre programme de navigation.
- Souhaitez-vous naviguer toute l’année ou uniquement en période estivale ?
- Souhaitez-vous pouvoir dormir à bord ?
- Pratiquez-vous des sports nautiques (ski nautique, wake, bouée) ?
- Combien de personnes naviguent avec vous ?

Le second conseil est de choisir une motorisation maximale.

La consommation en carburant des moteurs augmente de façon exponentielle avec le régime moteur et un moteur puissant n’aura pas besoin de monter dans les tours pour fournir autant de puissance qu’un plus petit moteur.

Lorsque l’on parle de vitesse de croisière sur un bateau, on, parle de vitesse optimum par rapport au régime moteur et la consommation. Lorsque votre bateau « déjauge », la coque sort en partie de l’eau, il y a donc moins d’effet de frottement entre la coque et l’eau, ainsi la vitesse de glisse sur l’eau augmente tout en ayant besoin de moins de propulsion qu’un bateau n’ayant pas déjaugé. C’est à ce moment qu’il faudra « trimé » votre moteur. Le trim est le vérin sur l’étrier de fixation du hors-bord, et qui est commandé par un interrupteur en général placé sur la manette des gaz. En appuyant sur « up », on écarte l’embase du moteur du tableau arrière, et sur « down », on la rapproche. Ce mécanisme de réglage d’inclinaison de l’embase des hors-bord et des Z-drive est très précieux.
En modifiant l’angle de poussée de l’hélice dans un plan vertical, il permet de régler l’assiette longitudinale du bateau. Le trim diffère du « lift », beaucoup plus rare, dont le rôle se limite à modifier la hauteur du moteur sur le tableau des bateaux légers, donc la profondeur d’immersion de l’hélice.
Au démarrage, trimer en négatif favorise le déjaugeage grâce à l’augmentation de la portance qu’entraîne l’abaissement de l’étrave. En route, on relève un peu l’embase afin de dégager l’étrave jusqu’à trouver l’équilibre optimal. Cette réduction de la surface mouillée favorise la vitesse.

C’est pourquoi il est important d’avoir une motorisation maximale afin de déjauger sans avoir a monter haut dans les tours moteur.

Le premier choix que vous aurez à faire sera de décider entre un bateau neuf ou un bateau d'occasion. Certains des avantages à
acheter un bateau neuf sont les mêmes que pour une voiture neuve. Par conséquent, vous pouvez choisir une série d'éléments et d'équipements complètement à votre goût et selon vos besoins. Vous aurez également la garantie du fabricant. Cependant, vous devez attendre dans certains cas, pendant plusieurs mois jusqu'à ce qu'il soit prêt pour la livraison. Si vous avez déjà un bateau, ces mois d'attente peuvent ne pas être un problème, mais sinon, acheter votre bateau d'occasion pourrait être un bon choix, puisque la transaction sera immédiate.
Il y a également des avantages à choisir un
bateau d'occasion : vous pouvez trouver un bateau bien équipé et plus sophistiqué pour un prix plus abordable que s'il était neuf.

 

QUEL PREMIER BATEAU CHOISIR ?

04/02/21

TAXE DE FRANCISATION

TAXE DE FRANCISATION

La taxe de francisation s'applique sur les bateaux de plaisances ou de sport. Elle se calcule en fonction de la longueur de coque de votre bateau et de la puissance administrative de votre motorisation. Il suffit d'additionner le droit annuel sur la coque à celui de la motorisation pour connaître le montant total du droit de francisation.

Les droits sur la coque ne concernent que les navires à partir de 7 mètres.
Les droits sur les moteurs est applicable aux moteurs équipant les navires de plus de 7 mètres ou les navires de moins de 7 mètres dont la puisasnce fiscale de supérieur a 22 cv.

Si votre navire est rattaché au bureau des douanes de Corse, et qu’il a stationné dans un port corse au moins une fois dans l’année écoulée alors votre taxe de francisation est réduite de 30%.

 
DROIT SUR LA COQUE
De moins de 7 mètres Exonération
De 7 mètres à 7,99 mètres 77 euros
De 8 mètres à 8,99 mètres 105 euros
De 9 mètres à 9,99 mètres 178 euros
De 10 mètres à 10,99 mètres 240 euros
De 11 mètres à 11,99 mètres 274 euros
De 12 mètres à 14,99 mètres 458 euros
De 15 mètres et plus 886 euros
 
DROIT SUR LA MOTORISATION (puissance administrative)
Jusqu'a 5 CV inclus Exonération
De 6 à 8 CV 14 euros par CV au dessus du cinquième
De 8 à 10 CV 16 euros par CV au dessus du cinquième
De 11 à 20 CV 35 euros par CV au dessus du cinquième
de 21 à 25 CV 40 euros par CV au dessus du cinquième
De 26 à 50 CV 44 euros par CV au dessus du cinquième
De 51 à 99 CV 50 euros par CV au dessus du cinquième
Taxe spéciale : Pour les moteurs ayant une puissance administrative égale ou supérieur à 100 CV, le droit prévu est remplacé par une taxe spéciale de 64 euros par CV.
 
Puissance fiscale
du moteur
Bateau de
- de 7 mètres
Bateau de
+ de 7 mètres
- de 22 CV Exonération Taxe moteur + coque
+ de 22 CV Taxe moteur  Taxe moteur + coque


 

TAXE DE FRANCISATION

04/02/21

PERMIS BATEAU

PERMIS BATEAU

 Si vous projetez d’acheter ou de louer un bateau avec un moteur supérieur à 6 CV vous devez nécessairement avoir un permis.

Avec le permis côtier vous bénéficiez d’un très beau programme de navigation autour de la Corse et vous découvrirez une île à taille humaine. Une croisière avec un tour complet en moins de deux semaines. Une culture unique et forte faisant de chaque étape un voyage au cœur du voyage. Un florilège de spots nautiques parmi les beaux au monde.
Le permis côtier vous permet aussi de rejoindre la Sardaigne via le Sud de la Corse.


Le permis bateau se présente sous trois formes :

PERMIS FLUVIAL : pour la navigation en eaux intérieures (rivières, lacs et canaux)

Cout moyen avec timbres fiscaux : 350 €

PERMIS COTIER : navigation en mer, de jour comme de nuit, jusqu'à 6 milles nautiques (un peu plus de 11,5 kilomètres environ) sans limitation de puissance moteur pour le bateau un jet-ski ou scooter des mers. Au-delà de cette limite, l'option hauturière s'impose.

Il se décompose en deux parties :
- une partie théorique validée par un examen
- une partie pratique mais validée par votre formateur.

Cout moyen avec timbres fiscaux : 350 €

Vous trouverez en illustration ci dessous les éléments à apprendre et retenir pour l'épreuve théorique du permis cotier :



PERMIS HAUTURIER : Suite logique du code Permis Côtier, l’extension hauturière permet de naviguer sans limitation de distance ni de puissance sur l’ensemble du domaine maritime pour un bateau de plaisance à moteur. Elle reste cependant facultative pour les voiliers.

Le programme est théorique uniquement : Comprend navigation sur carte et calculs des marées et QCM.
Cout moyen avec timbres fiscaux et matériel (Carte-Compas-Règle Cras) : 600€


 

PERMIS BATEAU

04/02/21

ARMEMENT DE SECURITE OBLIGATOIRE

ARMEMENT DE SECURITE OBLIGATOIRE A BORD :

Quand vous partez naviguer sur les eaux territoriales françaises, que ce soit en voilier ou en bateau à moteur, le chef de bord a la responsabilité de la présence à bord d’un certain nombre d’équipements de sécurité obligatoires dès lors que le bateau mesure entre 2,50 m et 24 m (y compris voiliers, dériveurs et embarcations pneumatiques).
En France, c’est la « division 240 » qui précise le matériel obligatoire à bord d’ « engins, embarcations et navires de plaisance à usage personnel ou de formation d’une longueur de coque inférieure ou égale à 24 mètres « , matériel déterminé en fonction de votre zone de navigation par rapport à un abri. Quatre zones ont été définies et à chacune d’elle correspondant un armement de sécurité minimum obligatoire :
– Armement basique : navigation jusqu’à 2 milles d’un abri.
– Armement côtier : navigation comprise entre 2 et 6 milles d’un abri.
– Armement semi-hauturier : navigation comprise entre 6 et 60 milles d’un abri.
– Armement hauturier : navigation à une distance supérieure à 60 milles d ‘un abri.


Pour rappel : un abri est un endroit de la côte protégé où on peut mettre son bateau et son équipage en sécurité, en cas de tempête ou de forte houle. Ce peut être un port, une plage, un plan d’eau …
Attention, le choix de la distance de navigation par rapport a un abri est laissé à l’initiative du chef de bord et dépend de la catégorie de conception du navire. Par exemple, si votre bateau est de catégorie C, il a été conçu pour une navigation « à proximité des côtes », dans de grandes baies, de grands estuaires, lacs et rivières, au cours desquels les vents peuvent aller jusqu’à la force 6 comprise et les vagues peuvent atteindre une hauteur significative jusqu’à 2 m compris.
Vous serez par conséquent concerné par l’armement basique et/ou côtier mais pas par l’armement semi-hauturier ou hauturier car votre bateau n’est pas fait pour aller en « haute mer ». En revanche si votre bateau est de catégorie A, c’est-à-dire conçu pour la navigation en haute mer, vous pouvez être amené à embarquer du matériel basique, côtier, semi-hauturier ou hauturier.


L’armement basique comprend les équipements suivants
– un gilet de sauvetage ou une brassière (par personne embarquée)
– un moyen de repérage lumineux (lampe, projecteur, etc.) – assujetti à chaque gilet pour les VNM
– un dispositif d’assèchement fixe ou mobile (sauf navires auto-videurs)
– un dispositif de lutte contre l’incendie (sauf VNM)
– un dispositif de remorquage
– une ligne de mouillage ou une ancre flottante (si masse lège >= 250 kgs)
– Pavillon national (hors eaux territoriales)
– 1 moyen de connaître les marées du jour et de la zone


L’armement côtier comprend l’armement basique + la liste suivante
– un dispositif de repérage et assistance d’une personne tombée à l’eau (sauf embarcations de capacité < 5 adultes et tous pneumatiques)
- un compas magnétique (ou système GPS)
– 3 feux rouges automatiques à main
– une ou des carte(s) de navigation
– le Règlement international pour prévenir les abordages en mer (RIPAM)
– un document de synthèse du balisage

Un dispositif de repérage et assistance d’une personne tombée à l’eau (par exemple une bouée fer à cheval) doit comporter le nom et le numéro d’immatriculation du navire.
Il est important (même si ce n’est pas obligatoire) d’indiquer également ces informations sur les gilets de sauvetage.


L’armement semi-hauturier comprend l’armement basique + côtier + la liste suivante

– un harnais par personne à bord d’un voilier (un par navire à moteur)
– un radeau(x) de survie ou annexe(s) de sauvetage
– une radio VHF fixe
– du matériel pour faire le point, tracer et suivre une route
– un dispositif de réception des prévisions météorologiques
– le livre des feux tenu à jour
– l’annuaire des marées (sauf en Méditerranée)
– le journal de bord
– une trousse de secours


L’armement hauturier comprend l’armement basique + côtier + semi-hauturier + les deux équipements suivants

– une radiobalise de localisation de sinistre
– une radio VHF portative


Les gilets de sauvetage sont définis en fonction de leur flottabilité. La norme CE donne une valeur de flottabilité type exprimée en Newton (N). Trois familles sont proposées en plaisance : les gilets d’une flottabilité de 50 N, 100 N et 150 N. La division 240 définit les exigences de flottabilité :
– Basique (jusqu’à 2 milles d’un abri) : 50 Newtons
– Côtier (jusqu’à 6 milles d’un abri) : 100 Newtons. Si la personne sait nager et porte le gilet en permanence, la flottabilité peut être de 50 Newtons
– Semi-hauturier et hauturier (à partir de 6 milles d’un abri) : 150 Newtons

Depuis le 1er juin, la division 240 s’est adaptée aux plaisanciers : si vous naviguez en zone côtière, entre 2 et 6 milles d’un abri, le port d’une brassière de 50 Newtons est autorisé si vous savez nager et si vous la portez en permanence ! (JO du 12 mai 2019). Sinon vous devez embarquer des brassières de 100 Newtons. En ce qui concerne les enfants, sachez que s’ils ont moins d’1 an ils ne sont pas pris en compte dans le calcul du nombre de personnes à bord. A bord des navires, engins et embarcations de plaisance soumis à l’emport d’un équipement individuel de flottabilité (EIF), les enfants de 30 kg maximum disposent d’un EIF de 100 N de flottabilité, quelle que soit la distance d’éloignement d’un abri.
Veillez à maintenir vos équipements de sécurité en bon état de fonctionnement, à prévoir les visites techniques qui lui sont applicables et à ce qu’il soit prêt à servir en cas d’urgence. Et si vous louez un bateau, n’hésitez pas à vérifier qu’il est complet, à jour et en bon état.

Bonne navigation.

 

ARMEMENT DE SECURITE OBLIGATOIRE